Action sur les panneaux illégaux: Acte 1, 16 décembre 2017

Samedi 16 décembre 2017 nous avons enrubanné plusieurs panneaux aux abords des berges du Canal du Midi.
Ceux ci sont illégaux depuis 2 ans et demi, et malgré nos courriers à la mairie, ils sont toujours là (il y en a même des nouveaux).
En 2011 a été voté par la mairie de Toulouse un Règlement Local de Publicité, qui étrangement n’entrait en application qu’à l’été 2015.
Celui ci protégeait notamment les berges des canaux de Toulouse: pas de pub à moins de 30m, seules les publicités sur le mobilier urbain relatif au transport (arrêts de bus et station vélo) autorisées entre 30 et 100m des berges.

On s’est donc retrouvé ce samedi. Une vingtaine de personnes munies de rubans opaques, de pinceaux, de peinture et de blanc de Meudon ont recouvert 12 panneaux illégaux entre le pont des Demoiselles et le port Saint Sauveur.
Certains panneaux ont été enrubannés de plastique noir, d’autres ont été simplement recouverts de blanc de Meudon, puis nous les avons décorés avec la mention «Panneau illégal» et l’article du Règlement Local de Publicité qu’ils bafouent.
La police est bien intervenue, plus réactive à intervenir pour des barbouillages sur panneaux illégaux, que sur les panneaux illégaux eux même. Elle a enlevé le plastique de 4 panneaux, qui furent mystérieusement retrouvés barbouillés un peu plus tard dans l’après midi. Étrange affaire…

Cette action avait pour but de dénoncer l’inaction de la mairie et l’impunité des afficheurs publicitaires qui sont toujours réactifs pour poursuivre en justice ceux qui ont le malheur de toucher à leur panneaux mais qui ne sont jamais pressés quand il s’agit pour eux de respecter les lois.
Nous avons eu la présence de la presse (La Dépêche du Midi), et 2 articles ont été publiés hier, sur les panneaux illégaux d’abord, sur notre action ensuite.

On lâche rien!

1 réflexion au sujet de “Action sur les panneaux illégaux: Acte 1, 16 décembre 2017

Les commentaires sont fermés.