Jour de la Nuit 2022 🦉

Le 15 octobre 2022, à l’occasion du Jour de la Nuit, Résistance à l’Agression Publicitaire (R.A.P.) se joint à Agir pour l’Environnement et de nombreuses autres associations pour dénoncer la pollution lumineuse nocturne.

Cette année est particulière car cette mobilisation a lieu dans un contexte de politique de plan de sobriété du gouvernement. Pourtant les écrans devraient déjà tous être éteints dans le contexte actuel de la crise actuelle. Nous demandons au président de la République leur extinction dans cette pétition, signez-la et partagez-la. ✍

La pollution lumineuse est une nuisance à plusieurs égards :

– elle constitue un gaspillage énergétique, qui se traduit par des déchets nucléaires et des émissions de carbone supplémentaires ;

– elle perturbe aussi bien la faune que la flore : la faune en modifiant les trajectoires des oiseaux migrateurs et en décimant les insectes (2e cause de mortalité après les pesticides); la flore en retardant la chute des feuilles et en perturbant la pollinisation nocturne par les papillons de nuit ;

– elle a un impact sur la santé humaine puisqu’elle crée des troubles du sommeil entraînant une baisse de production de mélatonine, pourtant vitale au bon fonctionnement de notre organisme.

Parmi ces sources de pollution lumineuse, les publicités et les enseignes génèrent une dépense énergétique dont l’unique but est de nous rappeler à notre rôle de « consommateurs », de jour comme de nuit. À la pollution lumineuse s’ajoute donc une pollution mentale de plus en plus prégnante dans l’espace public, avec le remplacement progressif de toutes les affiches papier par des dispositifs déroulants, éclairés et depuis quelques années par des écrans numériques de 8 m2, et jusqu’à 50 m2 dans l’emprise des aéroports et des stades sportifs.

À l’occasion du Jour de la Nuit, R.A.P. Toulouse a appelé à éteindre les enseignes et procédé au recouvrement de publicités lumineuses, puisque la mairie ne semble pas appliquer l’interdiction d’éclairer entre 23h et 7h du matin qui est pourtant passible de 1500 € d’amende.

Pour en savoir plus sur l’action de RAP Toulouse, vous pouvez écouter l’émission de Canal Sud

 

 

#ÉteignonsLaPub #JourDeLaNuit

Atelier AntiPub au Camp Climat

Cette année encore la RAP était au camp climat de Toulouse, organisé par Alternatiba, les Amis de la Terre, ANVcop21 et les Désobéissants.

La publicité ne pollue pas que notre pensée, elle est aussi climaticide.

Bravo à toutes les personnes ayant participé !

On se retrouve le 11 septembre pour le recouvrement de publicités.

 

 

CliMars Attaque

 

Pendant la semaine du 5 au 13 mars, plusieurs associations vont faire vivre une semaine d’action pour le climat à Toulouse avec des conférences, des actions, une marche climat, … Voila le programme ! Pour s’inscrire aux actions : https://linktr.ee/CliMars_Attaque

Suite au rapport du GIEC, RAP Toulouse s’associent à ces associations pour relayer les alertes des scientifiques et demander aux élu·e·s et candidat·e·s de prendre de réels engagements. Voici le communiqué : 

En 2021, comme depuis des années, les forces politiques au pouvoir n’ont pas su être au rendez-vous. La COP 26 à Glasgow et Congrès mondial de la nature (UICN) à Marseille ont été deux sommets sans prise d’engagement à la hauteur de la nécessité.
En France, la loi Climat et Résilience a reculé sur de très nombreuses mesures de la Convention Citoyenne pour le Climat en repoussant les échéances, diminuant les exigences ou en ignorant purement et simplement des propositions choisies à la quasi-unanimité.
À Toulouse, le rapport intermédiaire d’évaluation du Plan Climat-Air-Énergie Territorial (PCAET) de Toulouse Métropole révèle les retards considérables pour atteindre les -40% d’émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 2008.
Le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a définitivement confirmé l’urgence et détaille bien les conséquences possibles des perturbations de la biodiversité et du climat aux quatre coins de monde. Fin février 2022, le 2ème rapport du GIEC sur les conséquences du changement climatique sera rendu public ; le mois suivant, le 3ème volet portera sur les adaptations nécessaires face aux bouleversements attendus. Par ailleurs, les dernières projections réalisées par MétéoFrance font apparaître que le nombre de jours de vagues de chaleur serait multiplié par un facteur 5 à 10 en France métropolitaine dans un scénario sans effort de baisse des émissions de gaz à effet de serre. Pour des scénarios sans effort ou d’efforts modérés, on assisterait à un bouleversement de la pluviométrie avec une baisse des précipitations l’été qui serait particulièrement marquée dans les régions de la moitié sud du pays.
À quelques semaines des élections présidentielles, ces rapports doivent faire partie intégrante du débat et des programmes. Mais nous constatons déjà que des engagements à la hauteur des enjeux ne sont pas pris par les candidat.es.
C’est pourquoi, à Toulouse, des militant·es de plusieurs organisations se regroupent pour relayer les alertes des scientifiques et demander aux élu·es et candidat·es de prendre de réels engagements.
Durant la semaine du 5 au 13 mars 2022, des actions seront proposées par chacune des associations : Alternatiba Toulouse, les Amis de la Terre Midi-Pyrénées, l’Atécopol, ATTAC, ANV-COP21 Toulouse, l’Axe vert de La Ramée, Extinction Rébellion, France Nature Environnement, Greenpeace Toulouse, La Fresque du Climat, Réseau Salariat, Résistance à l’Agression Publicitaire Toulouse, Youth for Climate et d’autres qui nous rejoindront.

55ème action de recouvrement : dimanche 6 février

Ce 6 février on démarre les actions antipub de 2022 ! Au programme : détournement des publicités le long des boulevards du centre ville. On est une dizaine ce qui permet de se diviser en deux groupes, un de chaque côté des boulevards. L’action est déclarée en préfecture et non dégradante.

On détourne 17 pubs au total, avec quelques échanges agréables avec les passant·es qui font leur marché. Avec le 14 février qui approche les pubs sexistes sont à l’honneur …

On finit avec un petit accrochage avec la police municipale qui n’a pas l’air d’apprécier nos œuvres et nous parle de « dégradations de biens privés ». On leur explique le but de l’action et qu’on ne souhaite pas renoncer. Au bout d’un moment, iels finissent par partir après avoir relever une identité. Mais la bonne humeur d’avoir recouvert plein de panneaux reste là !

Jour de la Nuit 2021

Le Jour de la Nuit est un évènement national initié par Agir pour l’Environnement et l’ANPCEN qui a pour but de sensibiliser à la pollution lumineuse. En 2021 il avait lieu le 9 octobre partout en France.

On s’est donc retrouvé·es le vendredi 8 octobre à 21h pour une action nocturne ! L’action a attiré plein de gens, merci aux militant·es de XR et Youth for Climate 🙂

On est donc une vingtaine ce qui nous permet de nous répartir en plusieurs groupes  : 3 groupes partent éteindre les enseignes et un groupe se charge de réaliser des pochoirs pour recouvrir les pubs lumineuses. Après 2 heures efficaces on se retrouve pour un petit débriefing et se partager nos actions.

Quelques photos !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

54ème action de recouvrement : dimanche 5 septembre

De nombreuses personnes motivées contre la pub en cette rentrée 2021 ! 

Le recouvrement a été l’occasion d’afficher les oeuvres réalisées pendant le Camp Climat d’Alternatiba et d’ANV Cop21 qui a eu lieu du 5 au 10 août. RAP Toulouse proposait une formation sur comment se réapproprier l’espace public. Cette formation a permis de poser la problématique de la pub dans l’espace public, d’analyser les mécaniques de quelques publicités et de présenter les moyens à disposition pour s’en affranchir. Il y avait aussi une formation pratique où les participant-es ont pu détourner des publicités. 

Ce Camp Climat a été une très bonne occasion d’aborder l’importance de la lutte antipub avec des militant-es d’autres associations, nous avons été très bien accueilli-es, une très chouette expérience à refaire !

Voici une sélection de quelques pubs détournées qui ont ensuite été affichées sur les boulevards toulousains.

Barbouillage au blanc de Meudon

Ce dimanche, c’était barbouillage au blanc de Meudon des panneaux publicitaires ! Déjà petite surprise en arrivant, France 3 nous attendait pour un reportage dominical. Les gentes arrivent petit à petit et on vérifie que tout le monde est ok ou non pour être filmé·e. 

On commence par faire le mélange eau / blanc de Meudon, c’est un peu liquide mais on part tester sur les panneaux les plus proches. On est une dizaine, ce qui permet de se diviser en deux groupes et de remonter de chaque côté du boulevard vers Compans Cafarelli.

Le mélange est effectivement un peu liquide mais ça marche bien quand même, on fait des effets dégoulinants, c’est rigolo. France 3 nous filme et nous interview, on explique notre ras le bol de la pub dans l’espace public. La police municipale est également de la partie et estime que notre action légale et déclarée est de la dégradation de biens privés. On discute un peu, les renseignements territoriaux interviennent et on finit par avoir le droit de finir notre action ce qu’on fait à grands renforts de jets de blanc de meudon.

En conclusion, une action chouette avec du monde, des retours positifs des passants et la satisfaction de savoir que quelques pubs de moins sont visibles. (Finalement France 3 ne diffusera pas son reportage mais c’était un bon entraînement)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Journée mondiale contre la pub – 25 mars

Le 25 mars c’était la journée mondiale contre la pub ! Par ailleurs, le 29 mars était ouvert à l’Assemblée nationale la plénière qui parlera du projet de loi Climat et Résilience. Ce projet de loi était sensé être l’aboutissement «sans filtre» de la Convention citoyenne pour le climat (CCC). Or il ne prend en compte presque aucune des propositions de la CCC.

On s’est donc mobilisé·e donc pour mettre en lumière le « sans filtres » du gouvernement en faveur du système publicitaire ! On s’est donné RDV au métro Jean Jaurès le 28 mars et on a remonté les boulevards vers Jeanne d’Arc en recouvrant les panneaux de pubs détournées. L’action a ensuite convergé avec la marche pour une vraie loi climat avec des applaudissements de la part des manifestant·es devant les recouvrements.

 

Atelier de détournement de publicités sexistes du 7 mars 2021

En cette veille de journée internationale des droits des femmes, on se retrouve au village féministe de l’hôpital de la Grave, organisé par Toutes en Grève, pour un atelier de détournement de publicités sexistes en partenariat avec la Brigade Antisexiste Toulousaine.

On dispose les pubs dans l’herbe et en quelques minutes, plusieurs personnes utilisent la peinture, les posca, les pochoirs pour laisser libre cours à leur imagination et crier notre rage face à cette industrie publicitaire patriarcale.

A la fin de la journée on affiche les œuvres réalisées dans le quartier St-Cyprien. On les retrouvera le lendemain sur la fin de la manif où elles ont eu leur petit succès.

 

52ème action de recouvrement : dimanche 4 octobre

Malgré une pluie battante nous étions 5 à être présent·es à Jean Jaurès. Nous avons remonté les boulevards en recouvrant les panneaux publicitaires d’un seul côté en profitant de quelques éclaircies. Les pubs étaient très inspirantes et on a mis aussi quelques messages informatifs sur les panneaux déroulants avant de finir place Arnaud Bernard pour notre kebab de fin d’action.

 

51ème action de recouvrement : dimanche 2 août

En plein été, nous étions une petite équipe de 5 personnes à nous triturer les méninges pour trouver le meilleur détournement et faire preuve d’inventivité lorsqu’on tombe sur la même publicité pour la 5ème fois (spécial dédicace à Ricard). Tout le côté gauche du boulevard de Jean Jaurès à Compans y est passé, voici les photos !

 

50ème action de recouvrement : dimanche 5 juillet

En ce début d’été, on continue les recouvrements anti-pub. Divisé·e·s en deux équipes, on a remonté les boulevards de Jean Jaurès à Compans ce qui nous a donné l’occasion de quelques beaux détournements. Plusieurs personnes ont discuté et cherché des idées avec nous. Et bien sur on a fini avec le traditionnel kebab de fin d’action en discutant perspectives anti-pub. On espère vous voir le 2 août !

 

49ème action de recouvrement : dimanche 7 juin

Dimanche 7 juin, on a repris les recouvrements anti-pub après deux mois sans actions pour cause de confinement. Les panneaux publicitaires n’étaient malheureusement pas confinés et nous ont offert l’occasion de beaux détournements. On a pu faire les boulevards de Jean Jaurès à Compans avec deux équipes de 4-5 personnes, quelques débats et de nombreux encouragements ! Prochain rdv le 5 juillet !

 

 

48ème action de recouvrement : dimanche 1er mars

Dimanche 1er mars, comme maintenant chaque premier dimanche du mois, le rdv était donné au métro Jean Jaurès pour une opération de recouvrement des boulevards. Nous étions 12 ce qui a donné une équipe de 4, une équipe de 5 et 3 personnes navigantes. Les panneaux nous ont fourni l’occasion de beaux détournements, on s’est bien amusé. Les giboulées de mars nous ont offert de longs moments de réflexion sous les abribus. Prochain rdv le 5 avril !

 

 

47ème action de recouvrement : dimanche 10 novembre

Dimanche 10 novembre nous nous sommes retrouvé.e.s comme convenu à Jean Jaures pour une opération de recouvrement avec les créations d’un atelier de détournement d’affiches qui avait eu lieu la veille. Cet atelier avait pour thème la nouvelle prison de Muret qui va être construite, les affiches portent donc des slogans anti-carcéraux en plus des habituels messages anti-pub.

 

46ème action de recouvrement : dimanche 20 octobre

Dimanche 20 octobre nous nous sommes retrouvé.e.s comme convenu à Jean Jaures pour une opération recouvrement standard (c’est à dire spontanéité et adaptation, nous n’avions pas d’affiches pré-détournées). Nous étions trois pile de quoi constituer une équipe efficace.
 
Nous avons passé un bon moment de rigolades et de tempêtes de cerveaux et aussi échangé avec des passants venus à notre rencontre. Tous et toutes soutenaient l’action, l’un d’eux s’est d’ailleurs inscrit à la liste de membres. Cerise sur le gâteau, les forces de l’ « ordre » nous ont superbement ignorés.
 

Le Jour de la Nuit 2019

A l’occasion du jour de la nuit 2019, le 12 octobre plusieurs personnes se sont promenées dans les rues de Toulouse pour éteindre les enseignes lumineuses.

A chaque extinction, RAP Toulouse a apposé un tract sur la vitrine du commerce touché pour prévenir que depuis 2011, les enseignes et vitrines doivent être éteintes 1h après l’arrêt de toute activité, à 1h du matin au plus tard et jusqu’à 5h.

Voici quelques photos pour illustrer la différence !